Conflits intercommunautaires : Le MPS compatit avec la population de Kim

0
10

Après la ville de Guelendeng, la mission du MPS s’est rendue à Hollom Gamé puis Kim, toujours dans la province du Mayo-Kebbi Est. La paix et le vivre ensemble, voilà les maîtres mots qui ont été au centre de la communication de la délégation. Des condoléances ont été aussi présentées à la population de Kim suite aux malheureux événements qu’elle a connus. 

La délégation du Mouvement Patriotique du Salut (MPS) dirigée par le secrétaire général adjoint, chargé de la communication, par ailleurs porte-parole du parti, Me Jean Bernard Padaré poursuit sa mission dans la province du Mayo Kebbi Est. Après Guelendeng, c’est la sous-préfecture de Hollom Gamé puis de Kim qui ont accueilli la mission. Comme à Guelendeng le même message a été véhiculé. Il s’agit du message des plus hautes autorités du pays que le porte-parole du MPS, chef de mission transmet à la population. Pour le président fondateur du MPS, les Tchadiens moins encore les agriculteurs et éleveurs  doivent vivre ensemble et en parfaite harmonie. Le phénomène de conflit agriculteurs-éleveurs doit cesser. Car pour le Chef de la mission, Me Jean Bernard Padaré, il “n’existe qu’un seul Tchad qui nous appartient tous sans exception”. 

En rappel, la population de la  sous-préfecture de Kim a été endeuillée le 5 janvier 2021 à la suite d’une altercation qui s’est soldée par la mort de trois personnes. Des jeunes  dont la vie a été ôtée par un homme qui a passé plus de 20 ans à Kim et qui est considéré comme un fils de la localité. 

Pour la délégation, c’est un drame déplorable. Il est donc important, de tourner la page et de regarder ensemble dans la même direction.

Ajoutons que les autorités traditionnelles, les cadres de la localité, les cadres politiques, tous ont condamné ce “malheureux événement” et d’une seule voix, appellent le peuple Kim à cultiver la paix.

Leave a Reply