Conflit Intercommunautaire : le Président appelle à une cohésion entre les filles et les fils du Tchad

Conflit Intercommunautaire : le Président appelle à une cohésion entre les filles et les fils du Tchad

Dans son message de fin d’année, le Président Idriss Deby souhaite que les Tchadiens vivent dans la cohésion sociale : « Je formule le vœu ardent que la nouvelle année renforce davantage la solidarité, la fraternité et la cohésion entre les filles et fils du Tchad. Dans cette perspective, le Gouvernement doit s’investir pour contenir  les  conflits agriculteurs-éleveurs et les frictions diverses entre les communautés. Il est indéniable que ces phénomènes mettent à mal la concorde nationale, l’unité et la stabilité ». C’est un vœu attendu par tous les Tchadiens, car, les conflits agriculteurs – éleveurs et interethniques ont affecté et endeuillé beaucoup de familles tchadiennes vers la fin de l’année. Point besoin de rappeler ses périodes sombres. Si en ce début d’année 2017, le Premier tchadien appelle de tous ses vœux aux fils de taire leur divergence et de vivre ensemble paisiblement, cela est un appel fort qui doit amener les Tchadiens à se discipliner et à regarder l’avenir avec enthousiasme.

Face à cette insécurité galopante, les Tchadiens doivent tout faire pour s’appeler au respect mutuel afin qu’il ne puisse pas exister des Tchadiens plus importants que les autres. Vivement que le gouvernement s’engage à respecter la parole du chef de l’État pour que les Tchadiens vivent en Paix. Il termine son message de vœux avec cette forte parole  de vœux : « A toutes et à tous, je présente mes vœux de paix, de concorde, de bien-être et de santé. Bonne et heureuse année 201 ».

Laisser un commentaire