Conférence internationale des barreaux : une première au Tchad

Conférence internationale des barreaux : une première au Tchad

JUSTICE – L’Ordre des avocats du Tchad a fait une sortie médiatique en prélude à la Conférence internationale des barreaux de tradition juridique commune (CIB) qui se tiendra ici à N’Djamena du 4 au 6 décembre 2019.

Rappel. Après 23 ans d’existence, le barreau tchadien dénombre 191 avocats, notamment 32 femmes. Présidé par un bâtonnier et président du conseil de l’ordre, en la personne de Me Athanase Mbaïgangnon, le barreau des avocats est un acteur judiciaire majeur qui promeut la primauté du droit. “Malgré qu’exerçant dans un paysage peu propice, l’Ordre joue pleinement son rôle (…). En dépit des obstacles, il a toujours défendu l’intérêt collectif des avocats et des citoyens“, souligne Me Athanase Mbaïgangnon.

Le barreau tchadien est membre de plusieurs corporations dont celle la plus en vue est la CIB. Il réitère ses valeurs universelles de la profession d’avocat. C’est pourquoi, il fait de la formation, du perfectionnement de ses membres et de l’amélioration de leurs conditions de travail, son crédo.

Par l’organisation des assises de la CIB, le barreau tchadien se veut une certaine visibilité auprès du public tchadien qui l’ignore. Les avocats du monde soucieux des idéaux de justice ont bien voulu venir chez nous pour le 34ème CIB. C’est une première depuis l’indépendance (…)”, poursuit-il.

C’est l’occasion de débattre des difficultés liées à l’exercice du métier, le mauvais fonctionnement de notre justice, les défis sécuritaires, etc. Placée sous le thème: “avocats, justice et sécurité en temps de crise”, la rencontre abordera des pistes de solutions et recommandations afin de surmonter les difficultés, clôt-il sobrement.

BACTAR Frank I.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :