Mercredi 16 juin 2021

Conduite de la transition : le CAMOJET dénonce des démarches de mise à l’écart des vraies organisations de jeunes

Le Collectif des associations et mouvements des jeunes du Tchad (CAMOJET) a réagi par rapport aux démarches pour la mise en place du Conseil national de transition (CNT). C’est à travers  un communiqué de presse rendu public ce 03 juin.

Le CAMOJET se dit indigné des différentes consultations “subjectives” dans le cadre de la mise en place des institutions de transition opérées depuis quelques jours par le Conseil Militaire de Transition.  Pour elle, cette démarche est exclusive et basée sur des considérations inavouées. Surtout en commençant par la formation du Gouvernement et du Conseil national de transition (CNT) en cours.

De ce fait, le coordonnateur national, Hamla Douksia Senghor au nom du CAMOJET condamne les actions des lobbyistes qui agissent, selon lui, dans l’ombre pour induire les autorités de transition en erreur en vue d’éviter la mise en place d’un vrai Conseil national de transition pour sortir le pays de cette crise. Il exige la tenue d’un dialogue inclusif et préalable à la mise en place du CNT.

A travers ce communiqué,  le CAMOJET réclame la vraie représentation des jeunes dans les instances de la transition qui devraient, estime-t-il, normalement s’opérer après le dialogue inclusif. Et il prend à témoin la communauté nationale et internationale de la volonté des “forces occultes” tapies dans l’ombre qui agissent contre la vraie représentation des jeunes dans les instances de transition.

 Par ailleurs, le CAMOJET tient  à réaffirmer son attachement à la défense  des intérêts de la jeunesse sous toutes ses formes.

Ecobank 2
Alex Beramgoto Jr
Le jeune soldat de l'information

Laisser un commentaire

économie

Tchad : les ex-travailleurs de TCC en sit-in devant le ministère de la Justice

BREVE - Après un bars de fer qui semble interminable, les ex-travailleurs de Tchad-Cameroun Constructor (TCC), un sous-traitant d'Esso dans le cadre des travaux...

RDC : la peine de Kamerhe, ex-homme fort du pouvoir, réduite en appel de 20 à 13 ans

La peine de Vital Kamerhe, condamné pour corruption après avoir été le principal allié de l'actuel président de la République démocratique du Congo, a...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 4

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
230 votes · 231 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité