Classement : Moussa Faki Mahamat, seul Tchadien dans le top 100 des Africains les plus influents de Jeune Afrique

Classement : Moussa Faki Mahamat, seul Tchadien dans le top 100 des Africains les plus influents de Jeune Afrique

VIDEO – Cela fait deux ans de suite que Moussa Faki Mahamat est classé parmi les 100 Africains influents, selon Jeune Afrique. Mais, cette année, l’ancien Premier ministre du Tchad perd quatre places.

Il est le seul à représenter le pays de Toumai dans le classement des Africains les plus influents réalisé par Jeune Afrique. Mais Moussa Faki Mahamat, actuel président de la Commission de l’Union africaine, perd de la place.

En effet, dans un classement similaire du même journal, publié en 2018, celui qui a aussi été ancien chef de la diplomatie tchadienne occupait le 8e rang. Il se retrouve désormais à la 12e position. Que s’est-il passé ?

D’après le classement, cela serait du à la complexité des dossiers que gère Moussa Faki Mahamat et des tensions qu’ils peuvent engendrer. C’est le cas notamment la récente élection présidentielle en République démocratique du Congo dont les résultats ont été d’abord contestés par l’UA. Celle-ci avait demandé la suspension de leur publication, avant de revenir sur sa décision. Suffisant pour entacher l’image du Tchadien.

Lire aussi : « La situation au Soudan ne respecte pas la charte de l’Union africaine », affirme Moussa Faki

Le magazine Jeune Afrique s’est basé entre autres sur la notoriété, le parcours, l’impact des actions dans le monde entre autre pour classer ces 100 Africains les plus influents.

Laisser un commentaire