Chefferie : Tapol a un nouveau chef de canton

Chefferie : Tapol a un nouveau chef de canton

Le Secrétaire général de la Province du Logone occidental a intrônisé ce 28 Novembre 2020, le nouveau chef de canton de Tapol. A cette occasion, les questions sensibles de cohabitation pacifique et le vivre-ensemble ont été mises en exergue.

Il est 9heures. La place publique pavoisée aux couleurs nationales  est bondée de monde. Le soleil  darde déjà. L’ambiance est bon enfant. Il y a de l’animation à gogo. Des groupes de danses folkloriques tiennent en haleine le public. Ils rivalisent d’ardeurs et de talents. Cela sous les salves d’applaudissements des  populations et sous le crépitement des flashs des reporters et envoyés spéciaux de tout bord. C’est pour donner un éclat particulier à cette cérémonie d’intronisation  du chef de canton de Tapol. Une entité administrative située à une cinquantainede Km de Moundou, Chef –lieu de la province du Logone  occidental. Il s’agit de M. Djikolmbaye  Romain qui succède selon la tradition ancestrale à son feu père Bendiguimbaye  Laoukoura François  décédé, il y a de cela un an

Une véritable marrée humaine s’est déversée à Tapol  pour témoigner leur attachement à ce jeune loup aux dents longues qui va désormais présider aux destinées  de la population de Tapol.

La cérémonie d’intronisation a été présidée par le secrétaire général de la province du Logone occidental M. Ngana Djekila  qui était flanqué de plusieurs responsables des forces de défense et de sécurité.

Le chef de canton sur son trône et sa cour

Dans la Kyrielle d’interventions  qui se sont succédées, on retiendra des assurances données par le chef de terre ensuite le comité d’organisation  qui s’est réjoui de la mobilisation et de la “solidarité légendaire” de uns et des autres  qui ont permis d’organiser  cette cérémonie d’intronisation.

De son côté, le préfet du département de la Dodjé M. Karim Bori Issa, n’a pas tari d’éloges en vers ce  trentenaire  plein de chaleur  et a promis  l’accompagner dans sa gestion. Il a laissé entendre que c’est grâce aux soutiens des chefs traditionnels que les pouvoirs publics arrivent à faire régner la paix et la quiétude au sein des populations. Il  a juré la main sur le cœur  que l’administration collaborera  de manière sincère  avec cette autorité  traditionnelle  garant de nos us et coutumes, gardiens du temple “de nos traditions”.

Le secrétaire  général de la province du Logone occidental, M. Ngana  Djikila,  a remis la médaille par l’entremise  du préfet  du département de la Dodjé.

Dans  ses propos, le nouveau chef de canton, Djikolmbaye Romain, a pris l’engagement devant Dieu et les autorités provinciales  de garantir la paix et de  travailler en  étroite collaboration avec tout le monde pour le bien être de sa population. Il en a fait sienne toutes les prescriptions du préfet. Il  a également promis s’engager pour la scolarisation des  filles dans son canton. Djikolmbaye Romain a enfin rassuré ses administrés qu’il va traiter avec diligence  la sempiternelle question du conflit éleveurs-agriculteurs. 

Dans son allocution, le secrétaire général  de la province du Logone occidental a livré le message du gouverneur empêché. Un message qui invite le nouveau chef  de canton à jouer pleinement son rôle  de garant de la paix dans  cette localité. Il a bouclé son message en reconnaissant  que le nouveau chef de canton  est bien outillé  pour gérer avec tact  sa juridiction administrative.

L’apothéose de cette cérémonie a été le banquet organisé au palais royal. C’est un  moment pathétique qui  a permis au nouveau chef coutumier de véritablement prendre contact avec ses administrés.

Un commentaire

  1. Bendodjim Benjamin
    1 décembre 2020 at 20 h 05 min Répondre

    L’art de l’administration des machines et des papeteries sera utilisé pour administrer les personnes. Bon vent mon petit frère

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :