Censure des réseaux sociaux : «  Entre la sécurité et la liberté, le choix est simple, la sécurité », Me Padaré

Censure des réseaux sociaux : «  Entre la sécurité et la liberté, le choix est simple, la sécurité », Me Padaré

PROPOS – Invité de la matinale de la Radio France Internationale (RFI) ce jeudi 23 mai, l’ancien conseiller à la présidence, Jean Bernard Padaré s’est exprimé sur la situation au Tchad notamment la restriction des réseaux sociaux qui dure déjà depuis plus d’un an.

Jean Bernard Padaré, secrétaire national du Mouvement patriotique du salut (MPS) était l’invité du journal Afrique de la RFI ce 23 mai. Il a joué au jeu des questions-réponses du journaliste de RFI. Des questions sur le manque d’eau et d’électricité, d’infrastructures, la sécurité et la restriction des réseaux sociaux entre autres ont été posées.

Concernant le dernier point, le secrétaire national du MPS le justifie par la nécessité d’assurer la sécurité des citoyens. « Ces réseaux sociaux peuvent être utiliser pour des raisons terroristes. Prenons Whatsapp, Telegram ou que sais-je encore, nous n’avons pas le moyen de pouvoir vérifier les échanges qui s’y font. Donc c’est pour des raisons simplement de sécurité de nos citoyens que le gouvernement a jugé utile » déclare Jean Bernard Padaré

Lire aussi : Censure des réseaux sociaux : la réaction de l’ONG Internet sans frontières et des OSC

L’accès aux réseaux sociaux est depuis quelques années une liberté fondamentale. Cependant cette liberté est restreinte par cette censure. Mais Jean Bernard Padaré explique que sans sécurité il n’y pas de liberté. « Vous savez, entre la sécurité et la liberté, je pense le choix, il est simple, la sécurité. Parce que si on n’a pas la sécurité, on ne peut pas exercer sa liberté. Quand les choses se normaliseront bien évident on va rétablir » ajoute t-il.

Depuis le 28 mars 2018, l’accès aux réseaux sociaux à savoir, Facebook, Messenger, Whatsapp ou encore Viber est limité au Tchad. Les citoyens sont obligés d’utiliser les réseaux privés VPN pour accéder à leurs comptes.

Un commentaire

  1. Tchad : quand Me Padaré irrite les Tchadiens sur RFI et TV5 – Tchadinfos.com
    24 mai 2019 at 11 h 47 min Répondre

    […] Censure des réseaux sociaux : «  Entre la sécurité et la liberté, le choix est simple, la sé… […]

Laisser un commentaire