Campagne électorale : “les femmes ont un pouvoir d’influencer qu’elles négligent”, Lydie Beassemda

Campagne électorale : “les femmes ont un pouvoir d’influencer qu’elles négligent”, Lydie Beassemda

POLITIQUE- Lydie Beassemda, présidente du Parti pour la démocratie et l’indépendance intégrales (PDI), était en campagne ce 24 mars à Farcha-Milezi dans le 1er arrondissement de la capitale.

La candidate du PDI poursuit sa électorale. Lors de cette séance de sensibilisation à Farcha Milezi dans le 1er arrondissement, Lydie Beassemda a indiqué que l’heure du changement a sonné. ” Le changement c’est maintenant. Si nous ne changeons pas les choses maintenant, quand est-ce que nous allons changer ce pays? Nous devons préparer l’avenir de nos enfants dès maintenant“, martèle-t-elle.

Pour la présidente du Parti pour la démocratie et l’indépendance intégrales (PDI), “il est temps que les femmes prennent le pouvoir. Parce que les femmes dirigent mieux un foyer car, elles ne laissent jamais leurs enfants affamés. Nous croyons que la présidente peut mieux faire”. Car pour elle, “les femmes ont un pouvoir d’influencer qu’elles négligent”.

“C’est grâce à vos efforts consentis jours et nuits dans les marchés à collecter les 10, 100f que vos enfants mangent, c’est grâce à vous que vos enfants étudient. Dans les milieux ruraux, les jeunes ont témoigné que depuis qu’ils sont rentrés en classe de CP1 c’est par le biais de leurs mamans qu’ils étudient jusqu’en classe de terminale”, appuie-t-elle.

Même si elle met en avant le rôle important des femmes, l’unique femme dans la course présidentielle n’écarte pas les hommes. C’est pourquoi, elle a sollicité une mobilisation des femmes aux côtés des hommes.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :