Campagne de désinformation sur Facebook :le gouvernement compte ouvrir une information judiciaire contre X

Trois jours après l’annonce du démantèlement, par Facebook, de trois réseaux de faux comptes menant des campagnes de désinformation, en dehors de l’Afrique, sur des pays africains dont le Tchad, le gouvernement réagit à travers un communiqué publié ce 17 décembre.

Dans ce communiqué, le gouvernement fustige les tentatives de manipulation des opinions publiques africaines ou de discrédit des pays souverains. Il annonce avoir saisi les autorités compétentes. « Le gouvernement pour sa part a saisi les autorités compétentes à l’effet d’ouvrir une information judiciaire contre X« . Par ailleurs, le gouvernement rassure de la disponibilité de l’Agence nationale de sécurité informatique et de certification électronique (ANSICE) à collaborer avec Facebook afin de déjouer des opérations attentatoires aux intérêts des pays.

Aussi, le gouvernement invite-t-il tous les pays africains victimes de ces agissements à envisager  » la mise en place d’un cadre conjoint de coordination d’actions et d’efforts, ainsi que d’échange d’information pour mieux se prémunir contre toutes nouvelles formes d’atteintes à leurs intérêts par le biais des réseaux sociaux ».
En fin, le gouvernement appelle la population à plus de vigilance et de méfiance à l’égard de la désinformation utilisée à dessein pour manipuler ou influencer les esprits.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :