Cameroun : des hommes lourdement armés ont enlevé plus de six enseignants

Cameroun : des hommes lourdement armés ont enlevé plus de six enseignants

INTERNATIONAL – Plus de six professeurs ont été enlevés ce 3 novembre dans une école presbytérienne de Kumbo, dans la région du nord-ouest du Cameroun. Selon les médias locaux et Rfi, les assaillants non identifiés étaient lourdement armés.

C’est un autre coup dur pour le Cameroun qui vient de pleurer des écoliers tués dans une école au Sud-Ouest. Vers 10 heures ce 03 novembre, des hommes lourdement armés ont franchi les portes d’une école à Kumbo, dans le Nord-Ouest, et ont enlevé plus de six enseignants, selon le témoignage de syndicats d’enseignants.

Les ravisseurs ont rassemblé plusieurs dizaines d’élèves de 4 à 12 ans, ainsi que l’ensemble des professeurs de l’école et ce afin de les emmener dans un lieu indéterminé et d’entamer des négociations en échange de leur libération. Mais la société civile de Kumbo et l’Église presbyterienne du Cameroun se sont mobilisées très précipitamment et ont obtenu la libération des écoliers. Une libération qui s’est faite dans des conditions inconnues. D’après les médias locaux, ce sont les enseignants qui sont visés. Les ravisseurs auraient intimé aux enfants l’ordre de ne plus retourner à l’école.

Pendant ce temps, les enseignants sont retenus prisonniers. Les ravisseurs demandent une rançon. Les autorités locales et régionales se sont réunion tout l’après-midi, mais n’ont pas encore fait de déclarations.

Au Cameroun, les enlèvements se multiplient dans la zone anglophone du pays depuis 2017. Aussi, cet enlèvement intervient-il une semaine après l’attaque d’une école du sud-ouest. Laquelle a fait huit morts parmi les élèves.

Avec RFI

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :