BUZZ ACTU. Le ministre Mahamat Abali Salah exige des commissaires lettrés

BUZZ ACTU. Le ministre Mahamat Abali Salah exige des commissaires lettrés

POLICE – À la télévision nationale, le ministre de la Sécurité publique, Mahamat Abali Salah, a pris, mardi 11 juin, l’engagement de réformer les commissariats de la ville N’Djamena. Il veut remplacer les commissaires analphabètes par des lettrés.

Le ministre de la Sécurité publique, Mahamat Abali Salah a exigé que tous les commissaires soient des lettrés. Une décision qu’il a prise à la suite d’une descente aux commissariats de N’Djamena.

« Tous les commissaires de la ville de N’Djamena doivent être des commissaires lettrés, des gens qui savent lire et appliquer la justice », a martelé Mahamat Abali Salah, ministre de la Sécurité publique.

Dans la veine de cette décision, l’affaire Yaya Awad, mort le 25 mai dernier au commissariat n°7 de N’Djamena de suite de tortures présumées et celle du jeune Richard Mbaiguedem au commissariat du 6e arrondissement.

LIRE AUSSI : ce qu’il faut retenir de la mort du jeune Mbaiguedem Richard

Un commentaire

  1. TCHANG ABRAHAM
    17 juin 2019 at 14 h 17 min Répondre

    je comprends pas ce que veut dire le ministre, “qu’il exige des commissaires lettrés? donc les diplômes feront comment? nous savons tous que le titre commissaire est reversé aux personnes ayant assidument passé plusieurs années une formation après leur BAC

Laisser un commentaire