Burkina Faso : le secrétaire général de l’ONU appelle à la retenue après le coup d’État

0
717
Antonio Guteress, le Secrétaire général de l'ONU

Le secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres a appelé lundi toutes les parties en présence au Burkina Faso à faire preuve de retenue et à opter pour le dialogue après que l’armée a renversé le président dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, rapporte Xinhua.

Le secrétaire général de l’ONU “condamne fermement toute tentative de prise de pouvoir par la force” et “appelle les putschistes à déposer les armes”, selon un communiqué publié par son porte-parole Stéphane Dujarric.

M. Guterres a également exhorté les putschistes à “protéger l’intégrité physique du président et des institutions du Burkina Faso”, selon le communiqué.

L’armée du Burkina Faso a annoncé lundi avoir renversé le président Roch Kaboré, suspendu la Constitution, dissous le gouvernement et l’Assemblée nationale et fermé les frontières du pays.

Laisser un commentaire