fbpx

BIO: qui était feu Hourmadji Moussa Doumgor, l’ancien ministre de la communication?

L’ancien ministre de la communication et écrivain, Hourmadji Moussa Doumgor a tiré sa révérence dans la soirée de ce dimanche 5 juillet 2020 à l’âge de 70 ans. Tchadinfos.com revient sur le parcours de cet éminent journaliste et homme politique.

Natif du moyen Chari, feu Hourmadji Moussa Doumgor a débuté ses études primaires en Centrafrique, secondaire au lycée Felix Éboué puis s’envole pour les études supérieures au Cameroun ou il obtient son diplôme de journalisme à l’ex école supérieure internationale de journalisme actuelle EESTIC puis en France et au Canada. Après son retour au pays, il connaitra quelques difficultés dans l’exercice de son métier, celles que connaissent tous les journalistes africains particulièrement ceux du Tchad.    

Hourmadji Moussa Doumgor sera contraint de s’exiler au Congo Brazzaville en 1982 pendant que le pays est toujours secoué par les conflits. Cinq années plus tard, il finira par regagner le bercail en 1987.  

Reconnu comme l’un des grands doyens de la presse au Tchad, Moussa Koro (son sobriquet littéraire) connaitra une brillante carrière professionnelle et administrative au sein des médias publics et de l’administration tchadienne en gravissant tous les échelons comme rédacteur en chef, directeur des radios publiques, directeur de la télévision nationale, etc.

Journaliste chevronné, il réalisera le rêve de tous les hommes des médias qui est d’occuper le poste du ministre de la communication, porte-parole du gouvernement (de 2005 à 2008). Il a été conseiller en communication et fidèle compagnon de l’ex Premier ministre tchadien feu Pascal Yohadoumnadji, a qui il a rendu un émouvant et sincère hommagesm en 2019 lors de présentation de son dernier livre au Cefod.  

Ce grand journaliste n’a pas seulement utilisé sa voix et sa plume pour informer. Mais s’est engagé dans la littérature tchadienne, il a été auteur d’une quinzaine d’œuvres littéraires consacrées aux dialogues des cultures, le portrait de femmes, aux questions de pouvoirs, aux croyances traditionnelles et religieuses. Le boulet tribal et Un destin fabuleux en font partie de ses œuvres les plus lus.

Dans ses ouvrages, Hourmadji Moussa Doumgor a toujours relaté des instantanés d’évènements que chaque être humain vit et qui sont des tranches ou séquences de vie :

Un orphelin qui se retrouve seul face à la vie, un polygame qui ne sait où donner de la tête face à des épouses jalouses, un enfant soldat qui peine à se réinsérer dans une vie normale, un père qui rêve de grandeur pour ses enfants, un agent public corrompu qui vit de l’escroquerie, un adolescent amoureux de sa voisine de classe… Des évènements vécus ou inspirés par des moments de divagation de l’esprit pour meubler des moments de solitude et d’oisiveté. Bref, des séquences de vie en courts métrages pour encourager la lecture

extrait de son ouvrage

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :