Attaque du siège de l’UNDR : le parti soupçonne le MPS, mais ce dernier réfute

Le siège du parti de l’Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR), est vandalisé cet après-midi par un groupe de jeunes inconnus. Le vice-président du parti, Célestin Topona soupçonne le MPS d’être pour quelque chose . Ce dernier réfute les faits.




Le siège de l’Union nationale pour le développement et le renouveau (Undr) était la cible d’une double attaque par de jeunes gens. La première était 7H: 30 et la seconde à 14H. Ils ont saccagé les bureaux, sectionné la corde qui tient le drapeau, brûlé le drapeau de l’Undr, juste à côté du siège. A leur premier passage, ils ont promis de revenir une fois de plus.
Des propos que les militants de l’UNDR n’ont pris en compte. Les jeunes étaient alors revenus comme promis. “A 14 heures, ils sont revenus cette fois au nombre de 30. Ils ont défoncé la porte qui était fermée et ont commencé a jeté des projectiles dans tous les sens”, a déclaré Célestin topona.

Un acte dont le représentant du parti ne comprend pas les mobiles. Selon lui, l’UNDR n’a pas commis des actes de violences dans ses activités. “C’est une attaque incompréhensible. D’autant qu’au niveau de l’UNDR, nous avons jamais privilégié la violence. Notre lutte politique est essentiellement pacifique”.

L’Undr soupçonne par ailleurs le parti au pouvoir. “Suite à cet acte, nous soupçonnons fortement le parti au pouvoir de vouloir créer une autre situation”, indexe-t-il. Toutefois Celestin Topona, n’a pas hésité de souligner que leur parti prend ses défenses. “Nous nous disons que c’est un chemin dangereux, parce que nous nous allons nous organiser pour nous défendre contre tout groupe qui viendra attaqué notre siège”, a-t-il retorqué.

Le MPS en position de défense

Joint par téléphone, le porte parole du Mouvement patriotique du salut (MPS), Jean Bernard Padaré, a laissé entendre que son parti n’a pas apporté la démocratie pour des méthodes voyous. “Nos jeunes ne sont pas des sauvages. Cette accusation est très grave, et j’espère qu’il apportera les preuves. Nous n’avons pas apporté la démocratie pour des méthodes de voyous”.


Pour le porte-parole du MPS, leurs militants sont ni de près, ni de loin, impliquer dans de telles pratiques. L’UNDR serait en train de vouloir chercher à se donner une valeur ajoute-t-il. “C’est eux-mêmes qui auraient monter des jeunes en leur faisant porter des t-shirts MPS pour se donner une certaine valeur et pour faire parler d’eux”.

Le parti UNDR entend saisir la police afin de mener une enquête pour déterminer les mobiles de “Cette attaque gratuite”, estime Celestin Topona.

Un commentaire

  1. Перед выборами в Чаде атаковали оппозиционеров - БЛИЦ-Новости
    4 avril 2021 at 10 h 14 min Répondre

    […] «активисты» напали на штаб-квартиру одной из главных оппозиционных партий Чада […]

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :