Anniversaire de l’Oapi : le Tchad abritera les festivités

Le Tchad va abriter les commémorations du 57e anniversaire de l’Organisation africaine pour la propriété intellectuelle (Oapi) le 13 septembre, a annoncé la direction générale.

Prélude à la célébration de la 20e journée africaine de la technologie et de la propriété intellectuelle et le 57e anniversaire de sa création, l’Organisation africaine pour la propriété intellectuelle a organisé une conférence de presse ce jeudi 12 septembre au sein de son bureau de N’Djamena.  

Débuté par une visite, le coordinateur national de l’Oapi, le directeur général de l’Oapi, la ministre des Mines et de l’Industrie et les hommes de média ont fait le tour du local de l’organisation. Une occasion pour le directeur général Denis Bohoussou de présenter les matériels octroyés par le bureau de Yaoundé à celui de N’Djamena.

Ces matériels sont composés des ordinateurs et autres. Selon Denis Bohoussou, ces matériels serviront aux jeunes de pouvoir mener des recherches afin d’innover. La ministre a consigné au personnel d’utiliser ces outils à bon escient.  

Après la visite, face aux médias, le directeur général de l’Oapi a échangé avec les journalistes. Ces échanges ont portent sur la présentation de l’organisation, ses missions, ses plans d’action et stratégies.

Le choix porté sur le Tchad 

Denis Bohoussou a soutenu que le Tchad fait partie des pays membres fondateurs de cette organisation, il est de coutume de célébrer cette journée sur un territoire de ces pays membres. Quant au choix du thème axé sur le changement climatique, le Tchad fait des pays les plus touchés par le changement climatique pour ne pas citer en exemple l’ensablement du lac Tchad.

La notion de la propriété intellectuelle

La propriété intellectuelle est définie par le directeur comme “toute personne qui contribue au développement d’un pays par une invention ou simplement une intelligence humaine“. Elle est le cœur de l’économie mondiale.

Malheureusement au Tchad, il y a une méconnaissance de la propriété intellectuelle, le manque de valorisation des produits locaux et le manque de production. Pour remédier à cela, il faudra créer la culture intellectuelle dans tous les domaines, a déclaré le directeur général de l’Oapi.

L’Oapi est une organisation internationale créée le 13 septembre 1967 à Libreville au Gabon. Elle a pour mission de promouvoir et de défendre les droits liés à la propriété intellectuelle.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :