Amérique latine : l’ex président péruvien se suicide pour se soustraire à la justice

Amérique latine : l’ex président péruvien se suicide pour se soustraire à la justice

Impliqué dans une affaire de corruption, l’ancien président péruvien, Alan Garcia, s’est donné la mort pour mettre terme à ses ennuis judiciaires.

L’incident s’est produit pendant que la police est venue pour l’arrêter. Alan Garcia s’est tiré une balle dans la tête. Sa mort a été annoncée par son parti politique, et confirmée par sa famille. “Ce matin a eu lieu ce dramatique accident : le président a pris la décision de se tirer une balle dans la tête“, a déclaré son avocat, Erasmo Reyna, aux journalistes massés devant l’hôpital où Alan Garcia, 69 ans, a été opéré d’urgence à cause d’une “blessure par balle à la tête”.

Alan Garcia a été cité parmi les quatre ex-présidents péruviens dans le collimateur de la justice. Alan Garcia a dirigé le Pérou à deux reprises. Il a mis fin à ses jours,  ce mercredi 17 avril, à Lima, pour ainsi finir avec ses déboires judiciaires. Il faut noter que l’ancien président Alan Garcia a demandé l’asile politique à l’Uruguay, qui le lui avait refusé.

L’enquête de corruption sur l’affaire Odebrecht, du nom de ce géant brésilien du bâtiment Odebrecht qui a versé de pots-de-vin pendant plus de dix ans à hauteur de 788 millions de dollars dans une dizaine de pays à travers la région pour remporter des contrats. Une information publiée sur le site du ministère américain de la Justice. Le géant des bâtiments a reconnu avoir versé 29 millions de dollars de pots-de-vin au Pérou entre 2005 et 2014.

Laisser un commentaire