Alerte : l’écrivain et conseiller politique des Transformateurs Don Ebert a disparu à Maroua au Cameroun

Alerte : l’écrivain et conseiller politique des Transformateurs Don Ebert a disparu à Maroua au Cameroun

POLITIQUEDr. Succès Masra, président du parti politique Les Transformateurs, vient d’annoncer la disparition de son conseiller politique Don Ebert, survenue à Maroua au Cameroun.

L’intégralité de son annonce

Nous demandons aux autorités camerounaises, en collaboration avec les autorités tchadiennes, de veiller à la sécurité de notre Conseiller Politique Don Ebert dont nous apprenons la disparition et qui reste  injoignable depuis cet après-midi. Le même appel sied pour tous les Tchadiens qui résident au Cameroun et notamment à Maroua et qui font l’objet d’une sorte de chasse à l’Homme au seul motif d’avoir pris part aux formations en civic Leadeship et art oratoire qu’il dispense.

Cette disparition fait suite au fait qu’il était activement recherché par la Police Camerounaise qui, en synergie avec NDjamena lui reprocherait d’avoir présenté en annexe de sa formation dispensée aux étudiants, son nouveau  livre “Pourquoi je suis un Transformateur“.

Le Président des Étudiants Tchadiens à Maroua à qui nous venons de parler a fait l’objet lui-même d’une interpellation par la Police qui l’a abondamment interrogé  au Commissariat de Maroua au sujet de Don Ebert aux motifs qu’il l’aurait hébergé et que ce serait interdit. Nous appelons aussi à veiller sur sa sécurité, car il n’y a, à notre sens, aucun délit à échanger, dialoguer, partager la connaissance ou se faire héberger par un ami ou un Compatriote. 

Ayant nous même fait l’objet d’un tel traitement  pour une conférence prévue en son temps à Yaoundé dont les Tchadiens se souviennent, nous ne pourrons que condamner cette attitude qui masque mal le côté chancelant de la démocratie dans nos pays“.

Notons que quelques contacts de Don Ebert signalent que ses comptes sociaux affichent sa dernière présence en ligne vers 19 heures.

3 Commentaires

  1. Meltanan
    8 décembre 2020 at 7 h 05 min Répondre

    Que le cas de Sotinan journaliste disparu au Cameroun ne se répète pas?

  2. Prophete pirkolossou
    8 décembre 2020 at 17 h 08 min Répondre

    Vraiment le monde est absurde, quelqu’un lequel qui dit la réalité, et qui enseigne les fils tchadiens sur leurs avenirs comment prendre son destin en main ? Je me rappelle encore de son enseignement à guelendeng dans département de mayo limie qui nous a offert gratuitement pendant trois jours avant la composition de baccalauréat 2019 , quand il nous expliquait comment nous devrons traîter les sujets au bac, j’étais persuadé qu’il aille être poursuivi par la police tchadienne , j’avais vu c’est la personne qui est expérimentée, qui a une longue vision pour le développement de notre pays mais hélas en tout cas chacun a son tour chez le coiffeur que le seigneur Jésus soit ta douleur et qu’il te garde

  3. Ndeissounda Mapi
    10 décembre 2020 at 15 h 45 min Répondre

    Si les autorites camerounaises permettent la traque d’un citoyen tchadien, et surtout innocent sur leur territoire, c’est qu’elles sont de meche avec ces gens sans coeur se designant autorites du Tchad. Cela est impardonnable.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :