Afrique : Sahle-Work Zewde, désignée présidente d’Ethiopie

Afrique : Sahle-Work Zewde, désignée présidente d’Ethiopie

Après Ellen Johnson Sirleaf, Joyce Banda, Sahle-Word Zewde devient la troisième femme présidente en Afrique. C’est l’Ethiopie qui vient d’honorer la femme africaine. Cela vient appuyer l’Afrique féministe souhaitée par le président français Emmanuel Macron.

Pour la première fois dans l’histoire politique de l’Ethiopie, une femme est désignée président du pays, chef de l’Etat. C’est par un vote à l’unanimité que les parlementaires éthiopiens ont désigné ce jeudi 25 octobre Sahle-Work Zewde, présidente du pays, après la démission de celui qui occupait jusqu’à présent ce poste.

Le poste de président d’Éthiopie est essentiellement symbolique et honorifique. C’est entre les mains du premier ministre que les pouvoirs essentiels sont concentrés. Le cas en Angleterre avec la reine Elisabeth II, en Italie etc. Sahle-Work Zewde devient ainsi la quatrième cheffe de l’Etat d’Ethiopie et la troisième femme en Afrique à avoir ce titre.

Diplomate de carrière, Sahle-Work Zewde a servi comme ambassadrice en France, à Djibouti, au Sénégal et représentante permanente de l’Ethiopie auprès de l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD). Elle était jusque-là représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres auprès de l’Union africaine.

 

Laisser un commentaire