Affaire Zouhoura : sur Facebook le Président Deby se dit “scandalisé”

Pour la première fois de l’histoire de notre pays, le président de la République prend parole et position sur une question aussi grave par le biais d’un réseau social virtuel. En effet c’est via la page Facebook officielle de la présidence qu’il a adressé un message à la nation en ce qui concerne l’affaire du viol de la jeune lycéenne.

« C’est en père de famille, scandalisé, que je réagis, pour la première fois d’ailleurs sur Facebook, pour exprimer toute mon indignation suite à cet acte ignoble et innommable que des délinquants ont fait subir à la jeune ZOUHOURA. Je condamne fermement cet acte et rassure toutes les filles, toutes les mères, tous les jeunes, bref tous les tchadiens que justice sera rendue et que plus jamais cela ne se répètera. Je comprends vos peines, je les partage avec vous. IDRISS DEBY ITNO Page Officielle de la Présidence 

PRFace

 

Sur la toile tchadienne on est habitué aux faux comptes et au piratage de compte, c’est pour avoir le cœur net que nous nous sommes rapprochés du service de la communication de la présidence pour confirmer la véracité de ce message. Il nous a été confirmé que c’est bel et le bien un message du Président et qu’il va prendre la parole pour condamner l’acte barbare.

#JusticePourZouhoura

4 Commentaires

  1. chona maria
    15 février 2016 at 22 h 58 min Répondre

    Bonsoir ,en tant que fille ,soeur et citoyenne de cet pays dit pays démocrate j déclare fort et a vive voix cet acte barbares et indigne de son nom. j demande que justice soit faite .

  2. Fatoumata
    16 février 2016 at 8 h 45 min Répondre

    En tant que mere et femme, je souhaiterai que les auteurs de ces actes odieuses, soient jugés, condamnés. Que la justice soit rendu a cette jeune fille dont sa dignite a été enlevée. Les Peres doivent etre responsable de l’education de leurs progenitures.

  3. mahamat adam
    18 février 2016 at 6 h 58 min Répondre

    ce sont des delinquants manquant d éducation de base.nous demandons la justice à monsieur président garant de tous les tchadiens.sinon , on pas le choix

  4. Abdel-halim Idriss Abderamane
    19 février 2016 at 20 h 40 min Répondre

    Bonsoir,ce n’est pas une occasion pour le règlement de compte loin encore de discorde.Il est temps que les tchadiens s’unissent pour qu’une fois au moins justices soit faite.Ce n’est pas amusant cette histoire,ce n’est pas la première que de tels actes se pose en milieu scolaire,seulement que les filles référent garder en elles leurs douleurs au lieu de dénoncer pour réclamer justice.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :