Affaire Tokama Kemaye :  l’accusé est à la maison d’arrêt

Affaire Tokama Kemaye : l’accusé est à la maison d’arrêt

JUSTICE – L’avocat de Tokama Kemaye, Me Nanadjingué Frédéric, a convoqué un point de presse le jeudi 9 mai à la maison des médias. Il voulait évoquer la situation de son client mais cette sortie médiatique a été reportée pour ce vendredi 10 mai.

Il était parmi les 13 activistes arrêtés le 25 avril suite à la marche contre la pénurie de gaz. Le 29 avril, ses compagnons sont sortis libres du parquet mais Tokama Kemaye, lui ne sera pas libéré. Le procureur a fait comprendre juste qu’il est retenu pour une autre affaire. Après deux semaines de détention, il est présenté ce jeudi 9 mai au procureur. La charge retenue contre cet activiste est “complicité d’atteinte à l’ordre constitutionnel”.

A lire : Tchad : le dossier des 13 manifestants arrêtés est classé sans suite

« Il a été déféré au parquet où le procureur en charge du dossier a décidé d’ouvrir une information judiciaire. Autrement dit il a saisi le juge d’instruction appelé aussi juge des informations pour mener des enquêtes approfondies pour des informations complémentaires à charge ou à décharge », expliquait Me Frédéric Nanadjingué, avocat de Tokama Kemaye.

« Il appartient au juge d’instruction de l’inculper [Tokama Kemaye] et de le placer sous mandat de dépôt. Malheureusement, depuis ce temps qu’ils l’ont amené, le juge est absent. Du coup, il est hasardeux pour nous de tenir le point de presse et d’affirmer certaines choses », ajoutait-il avant l’arrivé du juge.

Après une longue attente, le juge d’instruction rejoint le parquet vers 17h. Il a décidé de l’inculpation de Tokama Kemaye qui est dès lors conduit à la maison d’arrêt d’Amsinéné.

Ainsi, le point de presse qui devait avoir lieu dans l’après-midi du 9 mai est reporté pour ce vendredi 10 mai à 12 heures à la maison des médias.

Lire aussi : « Ce n’est pas avec 13 manifestants que les oppresseurs ont cédé le pouvoir au Burkina… », Versinis

Laisser un commentaire