Affaire Mateyan Bonheur : le collectif des jeunes citoyens demande la démission du directeur général du HGRN

Affaire Mateyan Bonheur : le collectif des jeunes citoyens demande la démission du directeur général du HGRN

Dans la foulée des réactions qui viennent de part et d’autres dans l’affaire Mateyan Bonheur, le collectif des jeunes sans emploi a fait un point de presse ce matin au cours duquel plusieurs revendications ont été faites entre autres, la démission du directeur général de l’hôpital général de référence nationale (HGRN).

Lors d’un point de presse tenu ce matin dans un hôtel de la place, le collectif des jeunes sans emploi a exprimé son indignation face cet acte “horrible” qui est arrivé au jeune Mateyan Bonheur, décédé suite des balles reçues du cortège du président de l’Assemblée nationale, Haroun Kabadi.

Le collectif, à travers la voix de son représentant Mahamat Ali Djibrine Hissein Greinky, a revendiqué que justice soit faite dans cette affaire qui fait couler les salives. Pour ce faire, une liste de revendications dont la ” démission du directeur général de l’hôpital général de référence nationale de N’Djamena “, la prise en charge des funérailles et des orphelins entre autres. La demande de démission du directeur du HGRN se justifie par le ” manque de professionnalisme de ses employés et de sa structure “.

Pour rappel, le père du défunt s’est exprimé sur la question de la lenteur dans la prise en charge du personnel de l’Hopital géneral de référence. Pour lui, son fils serait décédé de suite de non prise en charge rapide de son fils.

5 Commentaires

  1. Gongnet
    11 novembre 2019 at 11 h 53 min Répondre

    C’est facile d’accuser le personnel de santé au point de demander la démission du directeur de l’HGRN alors que les vrais responsables sont ailleurs. Vous ferez mieux d’exiger la démission du PAN

  2. hoinathy claudia
    11 novembre 2019 at 13 h 30 min Répondre

    Svp donnez les infos comme on vous le donne : nous ne sommes pas un collectif des jeunes sans emploi mais le collectif des jeunes citoyens

  3. Djekadom
    11 novembre 2019 at 22 h 22 min Répondre

    Vous ferez mieux de demander la démission des concernés. Touchez l’abcès examinez et traité le. Si aujourd’hui il ya une mauvaise prise en charge à HGRN c’est pas au directeur. Vous savez tous comme moi que ce Mr à la tête de cette structure fait de son mieux pour que cette structure soit débout. Accusez les vrais responsables et laissez les innocents qui sont au mauvais moment.

  4. Barka Mahamat Moussa
    12 novembre 2019 at 20 h 49 min Répondre

    Vraiment les tchadiens se croient que tout est permis dans ce pays.Apres avoir réclamé la justice,vous osez encore demander la démission du directeur de HGRN ?Soyez réalistes et objectifs chers amis(es)

  5. Malick
    14 novembre 2019 at 16 h 01 min Répondre

    oui vous avez parfaitement raison les agent de service de santé ne font pas bien leur travail , et la faute vient au responsable .

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :