Affaire Habré : que de fautes grossières dans le verdict de condamnation des anciens agents de la DDS

Certains avocats des prévenus ont parlé de “distribution automatique de peines” pour dénoncer un certain manque de sérieux dans le verdict. L’extrait
de l’arrêt criminel a mis à nu le peu de sérieux de la greffe dans la rédaction. Que de noms de prévenus mal écrits! Par exemple: Nodjigoto “Hanan” au lieu de “Haunan”. Ou encore Nodjinan Modinguem “Gérôme” au lieu de “Jérôme”.

Que de fautes grossières de grammaire ou de conjugaison tout le long de l’arrêt! Last but not least, la date à la fin du texte: “N’Djaména, le 25/05/2015”! Alors que nous sommes le 25 mars! Pour l’extrait d’un arrêt d’un procès que l’on veut “historique”, de telles grossièretés sont tout simplement inconcevables!

NF

 

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :