Affaire Fayçal Hissein Hassan Abakar : la chambre d’accusation prononce un non-lieu

Affaire Fayçal Hissein Hassan Abakar : la chambre d’accusation prononce un non-lieu

Le collectif d’avocats de l’ex-directeur de l’Office national pour la promotion de l’emploi (Onape), Fayçal Hissein Hassan Abakar a annoncé, par un point de presse tenu cet après-midi, le blanchiment de leur client poursuivi des faits de détournement des deniers publics et complicité.

Les faits remontent à novembre 2019 lorsque Fayçal Hissein Hassan Abakar, alors directeur de l’Onape et quelques-uns de ses collaborateurs, avaient été interpellés par la police judiciaire. Ils ont été auditionnés pour faits de détournement des deniers publics et complicité. A la suite de l’audition, ils ont été déférés au parquet d’instance, puis conduits devant un juge d’instruction qui a ouvert une information judiciaire à leur encontre pour ‘’ les infractions de tentatives de détournement des deniers publics’’.

« Après réexamen de l’affaire, la chambre d’accusation, en toute équité, a jugé utile par arrêt n°200/2020 du 19 novembre 2020, qu’il n’y avait pas lieu de poursuivre Fayçal Hissein Hassan Abakar et autres, des faits à eux reproché », informe le collectif d’avocats.

« Par ce point de presse, nous tenons à informer l’opinion de l’issue de la procédure et marquer de ce fait, notre immense satisfaction. Cette décision qui a blanchi dans tous les sens notre client, met un terme à une procédure qui aura duré un peu plus d’une année », se réjouit le collectif d’avocats.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :