Affaire des deux enseignants tués par balles perdues : “l’auteur est à la maison d’arrêt de Klessoum” (procureur)

JUSTICE – 72 heures après la mort des deux enseignants tuées devant les locaux de la SNRJ/PSIG, le procureur s’est exprimé ce 26 mars.


Selon le procureur, l’auteur des tirs est un garde nomade en faction dans les locaux de l’ANSICE se trouvant dans la même enceinte que la SNRJ et le PSIG. Selon sa déclaration rapporté par le procureur, ““il voulait atteindre les pneus du véhicule que deux personnes voulaient voler mais malheureusement les balles sont allées atteindre nos deux concitoyens dénommé Wantamo Solbel et Wilba Djilvankissam enseignants de leur état“, a fait-il comprendre. Le même jour, l’auteur de l’acte a été appréhendé par les éléments de la PSIG a notifié le procureur de la République, Youssouf Tom.

Une enquête a été ouverte, a indiqué le procureur. “La justice est saisie donc le droit va être dit“, promet-il. Il a ajouté que les parents se sont constitués en partie civile et la procédure est terminée. “Depuis hier, l’auteur de l’acte est admis à la maison d’arrêt de Klessoum pour la suite de la procédure“. Dans le même sens, il affirme que c’est une perte immense pour le pays :”C’est regrettable de perdre deux détenteurs de savoir le même jour mais c’est arrivé“.

Pour rappel, le 23 mars courant, un garde nomade en faction dans les locaux de l’ANSICE aurait voulu tirer sur des présumés voleurs d’un véhicule. Malheureusement ses balles ont tué deux enseignants qui étaient de passage devant les locaux de la SNRJ/PSIG.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :