Affaire Bonheur : les présumés assassins placés sous mandat de dépôt

Affaire Bonheur : les présumés assassins placés sous mandat de dépôt

Quatre éléments de la garde du président de l’Assemblée nationale présumés tireurs des coups de feu qui ont atteint mortellement Mateyan Manayal Bonheur sont déférés à la maison d’arrêt d’Amsinéné au nord de N’Djamena.

Ce sont un policier, deux gendarmes et une garde nomade en charge de l’escorte du président de l’Assemblée nationale qui sont placés sous mandat de dépôt par le 6e cabinet d’instruction.

Selon le collectif des avocats de la famille de Mateyan Manayal Bonheur, c’est depuis hier à 16 heures qu’ils sont inculqués d’assassinat. Le parquet a confié l’affaire au juge d’instruction de finaliser l’enquete et de mettre à la disposition de la session criminelle.

C’est sous bonne escorte que les quatres présumés assassins de Mateyan Manayal Bonheur ont été conduits à la maison d’arrêt d’Amsinéné.

Leur libération après leur garde à vue à la Section nationale des recherches judiciaires a provoqué l’ire de la famille qui a refusé d’inhumer le corps du défunt malgré la demande du parquet.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :