Abéché : à 48 heures de l’intronisation du sultan Chérif II, la ville est bien calme

Abéché : à 48 heures de l’intronisation du sultan Chérif II, la ville est bien calme

Le nouveau sultan du Dar Ouaddaï sera intronisé le samedi 22 mars 2020. Mais à 48 heures des festivités, la ville n’a pas l’air de préparer une grande cérémonie.

8 heures, notre guide klaxonna à notre porte. Sous un léger soleil et à bord de rackha (tricycle utilisé comme mototaxi), nous partîmes explorer la ville d’Abéché, capitale provinciale de Dar Ouaddaï. Nous nous lançâmes sur la voie principale qui nous conduisit à la Mairie, au marché central d’Abéché, au stade municipal et dans les différents quartiers de la ville. Tout a l’air calme, la ville n’est pas agitée en tout cas. Pourtant Abéché verra son nouveau sultan intronisé le samedi 21 mars 2020.

Sur les différentes artères, aucune effigie du nouveau sultan n’est visible. Même pas sur les engins qui circulent çà et là. La ville ne donne pas l’impression de préparer une grande cérémonie : celle de l’intronisation de son nouveau sultan.

Nous nous sommes rendu au quartier Djatiniyé, celui où est logé le palais royal (du sultan déchu). Là-bas, peu de monde circule en cette matinée. Quelques hommes réunis sous un hangar se partagent les divers. Un silence imposant pèse sur ce quartier. Rien ne laisse présager que ce quartier est intéressé par l’événement en vue.

16 H 45mn, nous arrivâmes au quartier Goz Amir, celui où loge le nouveau sultan. L’atmosphère laisse comprendre que les gens sont en fête. Un monde bruyant pollue l’environnement. Danse, sonorité musicale, des groupes s’organisent de tout côté. Des délégations venues de différentes villes et d’autres cantons arborant des autocollants de l’effigie du nouveau sultan se relayent sous les ovations du public. La fête a déjà commencé de ce côté.

A l’entrée de ce qui tient lieu de palais royal, la sécurité filtre les allées. A l’intérieur, le nouveau sultan reçoit ses visiteurs. “Mettez vos téléphones sous mode silencieux et venez“, ordonne le chef protocole du sultanat. L’air serein et calme, Sa Majesté Chérif Mahdi Alabbassi, entouré des notables, nous reçoit. Après les civilités, il nous fit la présentation du Dar Ouaddaï qui est un vieux royaume. “Nous devons travailler pour la cohabitation et le développement“, souhaita le sultan. Nous prîmes congé du chef coutumier du Dar Ouaddaï en attendant le grand jour.

Le sultan Chérif II du Dar Ouaddaï

Sa Majesté Chérif Abdelhadi Mahdi Alabbassi a été nommé sultan du Dar Ouaddaï le 6 juillet 2019 par décret 1135. Administrativement, il a pris fonction le 20 août 2019. Son intronisation ce samedi marquera le début de son règne traditionnellement parlant.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :