À Ecobank Tchad, le nombre des femmes travailleuses est « acceptable »

À Ecobank Tchad, le nombre des femmes travailleuses est « acceptable »

ÉMANCIPATION – La Semaine nationale de la femme tchadienne est célébrée du 1er au 7 mars. Pour l’édition de cette année, Tchadinfos vous propose un focus sur les femmes d’Ecobank.

À Ecobank Tchad, le nombre des femmes est « acceptable ». C’est en tout cas ce qu’estime Dina Mahamat Nour, la directrice de la gestion des risques de cette banque, au cours d’une conférence, vendredi 6 mars sur les conditions des femmes travailleuses d’Ecobank vis-à-vis des hommes au sein de leur entreprise.

« Parmi les 12 directeurs de différents départements, nous avons trois femmes et nous comptons également plus de 90 femmes qui travaillent à la banque contre 110 employés hommes », a-t-elle indiqué.

Selon Dina Mahamat Nour, cet « effectif des femmes et leur présence dans les différents postes prouvent à suffisance l’importance qu’Ecobank Tchad accorde à la femme ».

Au cours de ces échanges  entre les femmes d’Ecobank centrés sur « l’impact des traditions sur l’égalité des chances », la directrice en charge des risques a souligné également que dans ses années d’expérience en tant que directrice le respect de la hiérarchie règne dans les services : quand elle travaille avec son équipe, elle ne fait pas face aux  problèmes  du non-respect des ordres et décisions données.

Des règles équitables à Ecobank

Selon quelques témoignages, les employeuses de la banque affirment que le respect des règles régissant les conditions des travailleurs est équitable : les femmes reçoivent les congés annuels, les congés de maternité, etc.

Il est toutefois à déplorer de manière générale les maux qui minent l’épanouissement de la femme. La question de la discrimination entre l’homme et la femme, l’accès difficile à l’éducation, le poids de la tradition qui fait croire que la femme est un être inférieur à l’homme, la religion qui contribue au frein et à l’épanouissement de la femme, la non application de certaines lois régissant l’égalité entre les hommes.

Selon les travailleuses d’Ecobank, la femme tchadienne doit surmonter tous ces obstacles pour prouver l’égalité entre elles et les hommes. Elles appellent la femme à redoubler d’effort pour relever ce défi tout en ayant confiance en elle-même.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :