75e anniversaire des Nations Unies : Appel mondial en faveur du renforcement du système onusien

75e anniversaire des Nations Unies : Appel mondial en faveur du renforcement du système onusien

A l’approche de la réunion de haut niveau organisée pour commémorer le 75e anniversaire des Nations Unies, 48 anciens chefs de gouvernement et dirigeants de l’ONU lancent un appel au renforcement du système onusien.

Dans une lettre ouverte titrée “L’heure pour le renouveau : appel au renforcement du système multilatéral” publiée vendredi, ils disent attendre de cet anniversaire qu’il conduise à “un système multilatéral plus fort, plus responsable et plus inclusif”.

Selon ce texte dont Xinhua a obtenu copie, ces dirigeants estiment que “le cadre institutionnel de la gouvernance mondiale, avec les Nations Unies en son cœur, doit en faire plus pour fournir les orientations, le leadership et les décisions nécessaires pour garantir la sécurité humaine, la sûreté et le développement durable dans notre monde interdépendant”.

“Du changement climatique aux droits de l’Homme en passant par l’égalité des sexes et des races, le développement durable ou encore la paix et la sécurité internationales, la communauté internationale doit honorer ses engagements envers la Charte fondatrice des Nations Unies, l’Agenda 2030 et l’Accord de Paris”, écrivent-ils.

“Il est urgent que les dirigeants du monde reconnaissent explicitement que nous sommes à un tournant et que nous devons agir de manière décisive pour défendre et renouveler le multilatéralisme”, ajoutent les auteurs en soulignant que la reprise post-COVID-19 nécessite un leadership national et une coopération mondiale efficace.

Pour Mary Robinson, ex-présidente de l’Irlande et ancienne Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme, “le multilatéralisme n’est pas une option : c’est la seule voie qui puisse permettre une reprise verte, durable et équitable”.

Maria Fernanda Espinosa, présidente de la 73e session de l’Assemblée générale des Nations Unies et ancienne ministre équatorienne des Affaires étrangères, a estimé que “les Nations Unies sont une organisation irremplaçable. Elles ont un rôle essentiel à jouer dans la conduite d’une réponse concertée et coordonnée à la pandémie de COVID et dans son processus de reprise qui devrait nous permettre de mieux reconstruire”.

“La commémoration cette année du 75e anniversaire de l’ONU est une occasion en or de renouveler et de réoutiller l’organisation afin de construire un système multilatéral plus efficace et plus inclusif”, dit-elle.

Parmi les signataires figurent notamment l’ancien secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, les anciens Premiers ministres australien Kevin Rudd, britannique Gordon Brown, néo-zélandais Helen Clark, par ailleurs ancienne patronne du PNUD, ou encore l’ex-présidente finlandaise Tarja Halonen. La lettre restera ouverte aux signatures supplémentaires jusqu’au 24 octobre, date de la Journée des Nations Unies.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :