15 addax réintroduits dans la faune tchadienne

15 addax réintroduits dans la faune tchadienne

ENVIRONNEMENT – La réserve de faune de Waddi Rimmé et de Waddi Hachim dans la province du Waddi Fira accueille quinze addax en provenance d’Adbou Dabi, capitale des Emirats Arabes Unis.

L’avion transportant les addax a atterri ce mercredi 13 novembre à l’aéroport d’Abéché en présence du ministre de l’Environnement, de l’Eau et de la Pêche, Brahim Mahamat Djamaladine, du gouverneur de la province du Ouaddaï Ramadan Erdebou ainsi que les responsables à divers niveaux.

Ils sont au total 15 addax dont 4 femelles. Pour rappel, la réserve de Wadi Rimé et Hachim accueille déjà les oryx depuis des années. Ces addax ont été capturés au Tchad depuis 1960 et protégés par le projet Sahara Conservation Faune à Abou Dabi. 

Pour le ministre de l’Environnement, de l’Eau et de la Pêche, Brahim Mahamat Djamaladine, l’État, dans sa politique de protection de la faune et de flore, a réservé un espace bien protégé pour les animaux en voie de disparition. C’est pourquoi il a rassuré l’équipe d’Abou Dabi de la protection totale de ces animaux.

Le gouverneur de la province du Ouaddaï, Ramadan Erdebou a, de son côté, réitéré l’engagement des autorités à œuvrer pour la protection de l’environnement en général et des animaux de la réserve en particulier. Le gouverneur a demandé à la population des deux provinces d’aider le gouvernement à protéger les animaux qui ne sont partout ailleurs. Pour Ramadan Erdebou, si le Tchad est choisi pour accueillir ces animaux, c’est parce que son climat du Tchad est conforme.

Juste après l’atterrissage, les addax sont acheminés dans la réserve de Wadi Rimmé et Hachim dans la province de Waddi Fira.

Mahamat Nasradine

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :