Le projet les jeunes tisserands de la paix dans les régions transfrontalières du Gabon, du Cameroun et du Tchad organise depuis lundi 17 juillet 2023 au centre culturel Nicodème de Pala, une rencontre d’échange.

C’est un atelier de consultation-plaidoyer intergénérationnelle de prévention des conflits, des violences et des risques liés à la traite et aux trafics. Les participants à cette rencontre sont venus des différentes localités de la province.

Le responsable du projet des jeunes tisserands de la paix, Jean Philippe Odinakachi dans son mot de bienvenue, souligne que ce projet bénéficie pour sa mise en œuvre du financement du fond du secrétariat des Nations Unies conjointement avec l’UNESCO et ONU-DC.

Cet atelier vise à mettre en place un réseau des jeunes tisserands de la paix qui sont des acteurs dans la consolidation de la paix dans les régions transfrontalières.

Le secrétaire général de la province, Valentin Mohansingar ouvrant les travaux rappelle que la province connait ces dernières années des phénomènes d’enlèvement des personnes contre rançon et les conflits intercommunautaires. Pour lui, les jeunes doivent agir pour construire un nouveau Tchad et salue l’apport des jeunes dans la consolidation de la paix.

Il faut noter que ce projet vise à mettre en place un réseau de 1800 jeunes tisserands de la paix. Ceux-ci seront des acteurs de paix dans les régions transfrontalières des trois pays et la prévention de l’instabilité liée notamment aux trafics illicites. Le projet assurera par ailleurs l’accompagnement de 160 jeunes porteurs de projet d’entreprises sociales.