mercredi 7 décembre 2022

Pacte social : le gouvernement et les plateformes syndicales maintiennent le dialogue

Pour informer les plateformes syndicales de l’évolution de l’application des différents points du pacte social, les ministres des Finances et de la Fonction publique ont eu une réunion ce 22 mars 2022 avec les responsables des centrales syndicales.

Pour éviter les grèves répétitives, le gouvernement et les syndicats ont signé un pacte social qui engage le gouvernement d’une part et les organisations syndicales d’autre part. Cet accord doit s’appliquer de septembre 2021 à juillet 2022. Cette réunion vise donc à informer les syndicats de ce qui a été fait jusque-là par le gouvernement et la suite du processus.

« Nous avons accompli tout ce qui concerne le gouvernement sur le plan financier. Que ça soit des rappels, des primes de transport, des arriérés des médecins recrutés… », informe le ministre des finances et du Budget Tahir Hamid Nguilin à la sortie de cette rencontre. Le ministre informe tout de même que pour des raisons techniques,il peut arriver que quelques agents puissent être omis ou non payés.

Pour la Caisse nationale des retraités du Tchad (Cnrt), le gouvernement s’est engagé à mensualiser, à augmenter le point d’indice de 105 à 115 et s’est engagé aussi à payer les arriérés sur plus de 10 à 15 ans.  

En ce qui concerne la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps), Tahir Hamid Nguilin informe que depuis septembre, le gouvernement reverse chaque mois les cotisations à la CNPS. Ce qui ne se faisait pas par le passé. Les agents contractuels de l’État vont être immatriculés à la Cnps.

« Nous allons avoir régulièrement des réunions pour évaluer et continuer le dialogue pour que tout le monde soit satisfait », rassure le ministre. Un haut comité technique  sera mis en place à cette fin. Ce comité sera piloté par le Premier ministre de la transition ou le ministre de la fonction publique, de l’emploi et de la concertation sociale.

Du côté des syndicats, même si quelques points du pacte social sont exécutés et que cela est apprécié, l’on attend l’application des points restants pour crier satisfaction. «Nous avions donné deux semaines au gouvernement pour résoudre les points restant non exécutés du pacte social. Cette rencontre est fructueuse mais on attend jusqu’à la fin du délai. Nous avons programmé une assemblée générale donc on va informer nos militants et ensuite nous allons répondre au gouvernement», analyse Mahamat Nasradine Moussa, porte-parole de la plate-forme syndicale revendicative.

Laisser un commentaire

économie

Le président du CEC/MPS, Hamid Djoumino a reçu les chefs religieux de la province de Mayo-Kebbi Est

Dans sa quête de la recherche de la paix, le pardon et la cohabitation pacifique que le président fondateur du Comité d'études et...

Le Groupe Perenco célèbre son 30e anniversaire

Le Groupe pétrolier, Perenco, fête ses 30 ans d’existence. Pour celebrer ce événement, la filiale du Tchad a organisé un cocktail dinatoire pour ses...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1037 votes · 1038 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité