jeudi 2 février 2023

Moyen-Chari : le torchon brûle entre la ligue provinciale de football et la ligue départemental de Barh-Kôh

La ligue provinciale de football du Moyen-Chari a tenu une rencontre le mardi 10 janvier 2023 avec les dirigeants des clubs de première division, des écoles de football, des centres d’animation, quelques anciens footballeurs et des arbitres ainsi que quelques membres de la ligue départemental du Barh-Kôh.

Plusieurs points sont inscrits à l’ordre du jour de cette rencontre  à savoir : motif de la sortie de la note de suspension de la ligue départementale de football du Barh-Kôh et le projet de mise sur pied d’un comité provisoire de gestion du championnat de première division.

A l’entame de cette réunion, le secrétaire général de la ligue provinciale de football du Moyen-Chari, Mamra Tango, a d’abord situé la principale prérogative de sa ligue qui est de coordonner les activités footballistiques dans la province avant de demander à la ligue départementale de football de respecter son calendrier et de revenir à des meilleurs sentiments tout en pensant à organiser son assemblée générale.

Le trésorier général de la ligue provinciale de football du Moyen-Chari, Henry Ngondjo, a souligné que si la ligue départementale de football du Barh-Kôh a été suspendue, c’est à cause de la mauvaise gestion financière, la non production de quelques rapports bilans et de la non organisation de son assemblée générale.

Quelques dirigeants de la ligue départementale de football du Barh-Kôh qui ont pris part à cette rencontre ont précisé qu’ils ne se reconnaissent pas dans ce bilan et ont souligné que depuis toujours, cette ligue départementale a donné le meilleur d’elle-même. Et précisément l’année passée où une équipe du Barh-Kôh a représenté valablement la province sur le plan national.

Présents à ces assises, le chef de divisons, sports, suivis et évaluations, Obili Dakour, et le délégué provincial des sports et des loisirs du Moyen-Chari, Bassou Serge Rakis, se sont relayés pour demander à ces différents dirigeants des ligues et présidents des clubs ainsi qu’aux amoureux du ballon rond de prôner l’esprit de fairplay, de revenir à des meilleurs sentiments et de se pardonner afin que le championnat provincial puisse démarrer dans un bref délai.

Il faut notre que le deuxième point inscrit à l’ordre du jour qui est la mise sur pied d’un comité provisoire de gestion du championnat de première division n’a pas été abordé. L’on se pose la question est ce que cette année le championnat provincial du Moyen-Chari pourra se dérouler avec toutes ces dissensions ?

Laisser un commentaire

économie

Ahmad Makaïla, un peu de velouté à Paris

Le brillant journaliste et désormais diplomate aguerri, Ahmad Makaïla, est nommé ambassadeur du Tchad à Paris. De la prestance, de l’entregent et une proximité...

L’association JEM-Tchad demande au gouvernement de mettre fin à l’accaparement des terres dans les zones méridionales du pays

Dans un mémorandum adressé au gouvernement, l’association Justice, éthique et moralisation de la vie politique au Tchad (JEM-Tchad) dénonce son accaparement ‘’illicite’’ des terres...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1102 votes · 1103 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité