Le coordonnateur du bloc fédéral du Moyen-Chari, Mamadou Maindoh, a fait un point de presse ce 18 avril 2023 à Sarh. Point de presse au cours duquel, ce dernier alerte l’opinion provinciale et nationale sur “les montagnes d’irrégularités et des manœuvres sournoises” qui ont couronné les installations des démembrements de la Commission nationale chargée de l’organisation du référendum constitutionnel (CONOREC) des différents départements du Moyen-Chari.

Mamadou Maïndoh souligne que l’organisation de ce référendum est une unique opportunité pour l’instauration de la fédération, seul gage de la stabilité politique et sociale, du renforcement de l’Etat de droit et de la sécurité juridique et de l’affectation judicieuse des ressources publiques au Tchad.

Pour finir, le coordonnateur du bloc fédéral du Moyen- Chari, rappelle à l’ordre certains chefs de canton qui ont fait pression sur les représentants des partis politiques allant jusqu’à s’opposer aux propositions des noms et à imposer leurs choix. Selon lui, ce comportement n’est pas digne d’un chef de canton.

Il faut noter que le Bloc fédéral du Moye-Chari est composé des partis politiques qui sont : CDF, PDI, PAP/JS, UN NOUVEAU JOUR, FPF, MPTR, URDT, UNDT, DARNA et CDS.