10 Associations des Parents d’Elèves (APE) et Associations des Mères d’Elèves (AME) du Moyen-Chari reçoivent un soutien financier du ProQEB pour développer des activités génératrices de revenus.

Le Programme pour la Promotion de l’Education de Base au Tchad (ProQEB) a remis ce 27 décembre 2022 un chèque d’un montant de Cinq millions de Francs CFA à 10 Associations des Parents d’Elèves (APE) et Associations des Mères d’Elèves (AME) de différentes écoles de la province du Moyen-Chari pour leurs activités génératrices de revenus soit Cinq cent (500 O00 ) mille Francs Cfa par APE et AME.

Le coordonnateur du Programme pour le Développement de l’Alphabétisation et de la Culture, PRODAC, Adoumnodji Richard Binde a précisé que c’est à l’issue d’un processus rigoureux de sélection mis en place par le ProQEB que ces APE et AME ont été retenues et formées pour exercer des activités génératrices de revenus (AGR).

Le délégué de l’éducation nationale de la province du Moyen-Chari, Allagueryam Daninan, a remercié les partenaires techniques et financiers à savoir l’Agence Française de Développement et la Direction de Développement et de la Coopération pour les multiples efforts consentis en matière d’éducation dans la province. Par ailleurs, il se dit convaincu que ces APE et AME seront capables de mener des AGR dont les retombées profiteront aux bénéficiaires indirects qui sont les élèves.

Pour sa part, le responsable de l’antenne Sud du ProQEB, Ouya Takéné a souligné que les Associations des Mères Éducatives, une innovation, auront pour tâches spécifiques de développer des actions pour des cours de rattrapage aux filles, mettre à la disposition des filles des kits hygiéniques, assurer la salubrité des écoles, sensibiliser des mères des élèves, mettre en place des cantines scolaires communautaires dans les écoles. Il ajoute que ces actions auront pour finalité le maintien à long terme des filles à l’école.

La secrétaire générale de l’Académie du Sud-est, Line Livorice Neloum a notifié que la qualité de l’éducation de base tant recherchée par les autorités passe nécessairement par l’implication accrue des APE et AME par la prise en charge du fonctionnement des écoles notamment le paiement des maîtres communautaires, la dotation en fourniture et matériel des écoles, la construction des écoles et bien d’autres. Pour finir, elle n’a pas manqué de souligner qu’un suivi régulier et rigoureux sera effectué afin de permettre aux APE et AME de bien gérer ces fonds.