Moussa Faki condamne le massacre de 132 civils au Mali

0
566

Le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a condamné mardi le récent massacre de 132 civils dans le centre du Mali.

Le gouvernement malien a indiqué lundi soir qu’ils avaient été tués dans la nuit de samedi à dimanche à Diallassagou, Dianweli et Deguessagou, trois villages de l’arrondissement rural de Bankass.

Se disant “profondément choqué et attristé” par ce massacre qu’il condamne de toutes ses forces, M. Faki a souhaité que les auteurs de cette “innommable tragédie” soient recherchés et traduits en justice.

D’après Bamako, certains auteurs auraient été identifiés. Il s’agirait de membres de la katiba Macina, un groupe djihadiste fondé par Amadou Koufa.

Laisser un commentaire