Tchad: l’UJT célèbre la semaine mondiale de l’éducation aux médias et à l’information

Tchad: l’UJT célèbre la semaine mondiale de l’éducation aux médias et à l’information

Médias- A l’occasion de la célébration de la semaine mondiale de l’éducation aux médias et à l’information (SEMI)édition 2020, le Bureau Exécutif de l’Union des Journalistes Tchadiens (UJT), compte organiser plusieurs activités pour sensibiliser le public sur les dangers de la désinformation.

La semaine mondiale de l’éducation aux médias et à l’information qui démarre ce jour, 24 octobre et s’étend jusqu’au 1er  novembre, est célébrée pour la première fois au Tchad. L’édition 2020 est placée sous le thème : « Formation et sensibilisation des jeunes sur les discours de la haine et manipulatoires »

Pour donner du sens à la SEMI, le Bureau Exécutif de l’Union des Journalistes Tchadiens a prévu plusieurs activités tout au long de la semaine : une déclaration officielle, le 28 octobre, du Ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement, trois conférences-débats dans trois grandes universités (Emi-Koussi, Roi-Fayçal et Facultés de Toukra), trois causeries-débats, des émissions interactives dans une dizaine de radios et télévisions, la grande commémoration prévue pour le 31 octobre. En collaboration avec le Bureau de l’Afrique Centrale de l’UNESCO, le président de l’UJT animera un thème sur “le rôle des professionnels des médias dans la sensibilisation des jeunes sur l’accès à l’information et l’éducation aux médias et à l’information au Tchad », le 28 octobre en visioconférence.

L’objectif principal recherché par l’UJT est de contribuer, au travers des “médias responsables”, dans l’atteinte des nobles buts des processus d’éducation et de communication à la lumière du développement constant des médias et de la communication.

En commémorant pour la première fois au Tchad la SEMI, l’Union des Journalistes Tchadiens (UJT), met l’accent sur la formation des jeunes au danger du discours de haine et de la désinformation.

L’implication des professionnels des médias, les jeunes, les étudiants et élèves, les autorités en charge de l’éducation et la communication est souhaitée.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :