Tchad : « la radio peut répandre la tolérance et aider à surmonter les différences », affirme Oumar Yaya

MÉDIAS – Le Tchad commémore, à l’instar des autres pays du monde, la journée de la radio aujourd’hui, 13 février. A cet effet, le ministre tchadien en charge de la Communication, Oumar Yaya Hissein, a fait une déclaration, la veille, dans laquelle il étale le rôle informateur et éducateur que joue la radio.

Placée cette année sous le thème « Dialogue, tolérance et paix », la journée de la radio est célébrée tous les 13 février de l’année. A l’occasion de cette 8e édition, le ministre tchadien de la Communication a affirmé que cette journée est une opportunité de célébrer la radio et son impact dans la vie des Tchadiens. « Cette édition se concentre sur deux sous-thèmes, promouvoir la paix par le dialogue et la participation et surmonter les différences en s’unissant dans les préoccupations communes. […] nul n’a le droit de douter que la radio nous informe, nous éduque, nous transforme et nous unit », affirme Oumar Yaya Brahim.

Dans son adresse, le ministre rappelle que la radio est le moyen idéal pour appeler à apaiser et contrer la violence et le conflit en particulier dans les régions isolées potentiellement plus exposées à de telle réalité. « Au Tchad, cet outil a énormément contribué à la cohésion nationale et au vivre ensemble. J’en veux pour preuve le rôle que joue la radio dans la lutte contre la radicalisation et la prévention de l’extrémisme violent », reconnait le chef du département de la Communication. Il ajoute que la radio peut répandre la tolérance et aider à surmonter les différences. Le ministre d’inviter les communicateurs à savoir se servir conformément à la loi.

Laisser un commentaire