Tchad : la HAMA interpelle les médias publics sur l’accès équitable des formations politiques

Tchad : la HAMA interpelle les médias publics sur l’accès équitable des formations politiques

Le comportement des responsables des médias publics tchadiens frustre certains chefs de partis politiques de l’opposition. Pour apaiser la colère de ces derniers, la Haute Autorité des Médias et de l’Audiovisuel (HAMA), rappelle ces médias à l’ordre.

Dans un communiqué de presse rendu public le 06 février 2019, le président de la Haute Autorité des Médias et de l’Audiovisuel, Dieudonné Djonabaye, a rappelé aux responsables des médias publics à veiller au respect des dispositions de la loi 020 du janvier 2019 relative à la communication qui parle de l’accès équitable des formations politiques et syndicales aux médias publics.

Par ailleurs, il précise aux formations politiques que les demandes de couvertures de leurs activités doivent répondre aux conditions des médias et doivent être déposées dans un délai raisonnable de 48 heures.

Cette décision du président de la HAMA intervient suite à la plainte des chefs de quelques partis politiques de l’opposition par rapport au comportement des responsables de certains médias publics, notamment la TéléTchad qui couvre rarement les activités des partis politiques de l’opposition. Et ce à niveau, la HAMA a estimé qu’il y a déséquilibre. Reste à voir si le rappel à l’ordre produira d’effet.

Laisser un commentaire