Média : qui est Zara Mahamat Hassane, la technicienne de l’ombre dénichée par la RFI ?

0
1406
Zara Mahamat Hassane, la technicienne tchadienne lauréate du prix Ghislaine Dupont et Claude Verlon

PORTRAIT-La nouvelle est tombée le 2 novembre et circule sur la toile. Une Tchadienne a décroché la bourse Ghislaine Dupont et  Claude Verlon édition 2021: Zara Mahamat Hassane. Qui est-elle et quelles sont ses attentes ?

’’Désolé je reçois des appels qui m’empêchent de répondre vite’’, nous répond la lauréate tchadienne de la Bourse Ghislaine Dupont et  Claude Verlon, Zara Mahamat Hassane. Elle s’efforce de répondre à nos questions.

’’J’étais surprise, émue mais soulagée aussi car ça n’a pas été facile. J’avais en face de moi des candidats difficiles à affronter’’, s’exclame-t-elle.

La jeune issue de la province du Kanem ne connaissait pas l’existence de la Bourse Ghislaine Dupont et  Claude Verlon. Elle a appris au courant de l’année auprès du directeur de la radio dans laquelle elle travaille.

A l’annonce de la bourse, elle n’avait pas l’intention de postuler. Il a fallu l’intervention de son supérieur pour la convaincre. ’’C’est le bailleur de la radio, David Smith qui m’écrit un message sur mon mail. Il m’oblige à le faire car il croit en moi. C’est ainsi que je me suis lancée’’, relate Zara.     

De l’ombre à la lumière

Jusqu’à ce que la radio RFI l’annonce lauréate de la bourse Ghislaine Dupont et  Claude Verlon ce 2 novembre, elle est méconnue du public tchadien. Zara Mahamat Hassane avance dans l’ombre. Après le baccalauréat série scientifique en 2008, l’orpheline de père s’est envolée à l’extérieur pour des études en télécommunication à l’institut CERCO du Bénin. Elle sort nantie  d’une licence en 2011 et regagne le pays.

Quelque temps plus tard, elle rejoint la téléphonie mobile Airtel pour un stage technique. D’une entreprise de téléphonique mobile à une autre, la diplômée tente sa chance chez Tigo en qualité d’agent de service clientèle en 2013.  

En 2017, l’ainée de la famille de trois enfants décide de découvrir le monde des médias. Elle dépose son dossier pour un stage à la Radio nationale tchadienne (RNT). Elle fût retenue. La même année, Zara a eu un contact à la radio Ndarasson internationale située au Lac-Tchad. Elle s’envole donc pour une aventure qui lui ouvrira la porte de la bourse en France.

A présent, Zara Mahamat Hassane évolue loin de ses collègues agents de service clientèle. Elle compte devenir celle-là qui accompagne ses sœurs dans le milieu de la technique. ’’ De montrer ce que ce métier vaut et aussi de partager ce que j’ai appris’’.  

L’enfance

Zara Mahamat Hassane est née au Kanem. Elle a fait ses études primaires entre le Tchad et le Cameroun : école source de progrès de N’Djamena et Lycée bilingue de Maroua. Ce qui lui a permis de parler couramment trois langues : le français, l’anglais et l’arabe local.

Etant enfant à l’époque, Zara Mahamat Hassane avait l’intention de devenir pilote. Avec le temps, elle avorte son rêve d’enfance et caresse d’autres ambitions.

Mère adoptive, la technicienne des ondes fait de l’Internet son loisir préféré, secondé du sport.

Laisser un commentaire