L’OIM renforce les capacités des journalistes tchadiens

Du 11 au 12 juillet 2019, la Maison des médias du Tchad (MMT) et l’Organisation internationale pour la migration (OIM) ont organisé une formation à l’endroit de 25 professionnels des médias de N’Djamena.

Le phénomène des migrations devient de plus en plus inquiétant dans le monde, vu ses conséquences. Cet atelier de formation et d’information de deux jours, organisé par la Maison des médias du Tchad et son partenaire, l’Organisation internationale pour la migration, a pour l’objectif de permettre aux professionnels des médias de mieux comprendre les mécanismes de la couverture des thèmes relatifs à la migration.

Durant les deux jours de travail, les participants ont eu à se familiariser avec les terminologies liées au phénomène. « C’est surtout pour faire comprendre aux journalistes le sens de certains mots qu’ils utilisent dans leurs papiers ou articles pour parler de la migration mais aussi de partager avec eux les informations liées à ce sujet », a expliqué Florence Kim, porte-parole pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale de l’Organisation internationale pour la migration.

En plus, l’atelier a pour but de renforcer les capacités des journalistes en techniques, pour la couverture médiatique des migrations.

L’atelier a été agrémenté par les témoignages de quatre migrants, dont un Tchadien, un Centrafricain et deux Soudanais.

Laisser un commentaire