mardi 6 décembre 2022

Mayo Kebbi Ouest : les commerçants protestent contre la délocalisation du marché de Gagal

Les commerçants du chef-lieu du département de Nanaye sont en grève, ils ont fermé les boutiques. La cause, ils protestent contre la délocalisation par l’exécutif de la commune, du grand marché de Gagal sur un nouveau site.

La situation est restée tendue entre les commerçants et l’équipe exécutive de la commune de Gagal, dans le département de Nanaye. A l’origine de cette crise, la délocalisation du grand marché sur un nouveau site par les responsables de la mairie de cette ville. Les commerçants qui ont été avertis à plusieurs reprises par la mairie pour occuper le nouveau site du marché de Gagal, se sont montrés déterminer à aller contre cette décision.

Dans la journée d’hier, dimanche 23 janvier 2022, jour du marché hebdomadaire de Gagal où abondent des commerçants et autres personnes de plusieurs localités voisines dont ceux du Cameroun, le marché est resté hermétiquement fermé. Quelques  commerçants de cette ville  que  nous avons contactés disent que la décision de la commune de Gagal est nulle et sans effet, car, ils ne sont pas prêts à déménager sur le nouveau site. Les commerçants venus des autres localités pour le marché hebdomadaire de Gagal sont obligés de rebrousser chemin.

Contacté, la maire de la commune de Gagal, Netarlem Nadbé Beatrice, souligne qu’un nouveau site devant abriter le marché a été aménagé pour les commerçants depuis quelques années mais, les commerçants rejettent l’idée de s’y installer. C’est devant la fermeté de la mairie qui tient coûte que coûte à les délocaliser que les commerçants ont fermé leurs boutiques. 

« Nous ne savons pas si c’est une grève ou une autre revendication. Mais, on ne sait rien. Ils ne sont pas venus vers nous pour dialoguer et brusquement, ils ont fermé leurs commerces », explique la maire de la ville de Gagal. A l’heure où nous écrivons ces lignes, le marché est resté toujours fermé.

Il faut noter  que l’ancien  marché est situé en plein centre du quartier administratif. C’est pourquoi, la mairie a jugé utile de le délocaliser sur un site plus approprié. Des bâtiments ont aussi été construits pour abriter le nouveau siège de la mairie sur le site de l’ancien marché, après le départ des commerçants.

Laisser un commentaire

économie

Clément Abaïfouta quitte la direction de l’Association des victimes du régime de Habré

Lors du 3e congrès de l'Association des victimes des crimes et répressions du régime de Hissène Habré (AVCRHH), tenu ce 6 décembre, à la...

Tchad : la CNDH vulgarise ses rôles et missions auprès de quelques leaders de la commune du 10e arrondissement

La sous-commission Promotion des Droits de l'Homme et Libertés fondamentales de la Commission nationale des Droits de l'Homme (CNDH) ouvre une campagne de sensibilisation...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1037 votes · 1038 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité