Publié le 04-04-2023

Tôt ce mardi 04 avril 2023, la population de la sous-préfecture de Lamé dans le Mayo-Kebbi Ouest est sortie massivement afin de montrer son mécontentement face à l’insécurité qui bat son plein dans la province du Mayo-Kebbi Ouest et précisément dans la sous préfecture de Lamé. Insécurité marquée par l’enlèvement des personnes contre rançon.

Hommes, femmes, jeunes et vieillards avec des banderoles sur lesquelles on peut lire “fini avec les enlèvements contre rançon” et bien d’autres sont sortis massivement ce jour. Une marche pacifique organisée par les cadres et ressortissants des 4 cantons qui composent la sous-préfecture de Lamé. Le point de départ est la maison des jeunes de Lamé et l’aboutissement est le bureau de la sou- préfecture où une motion a été lue et déposée à la sous-préfecture.

On peut retenir de cette motion les réclamations suivantes : la fermeture immédiate du parc national de Sena Oura, la fermeture du site d’exploitation de l’or de Yapala, le départ sans délai des douaniers communément appelés bogo bogo de la sous préfecture de Lamé, la fin des enlèvements des personnes contre rançon et enfin le non paiement de rançon aux ravisseurs.

Cette marche pacifique n’est pas la première et ne sera pas la dernière selon les organisateurs qui prévoient d’autres actions de grande envergure si les autorités ne se manifestent pas pour trouver de solutions aux problèmes qui empêchent le décollage de ladite sous préfecture.