mardi 6 décembre 2022

Mandoul : l’ombre du massacre de Sandana plane sur la célébration de la SENAFET

C’est sous le signe du recueillement que la Journée internationale des droits des femmes a été célébrée ce 8 mars dans le département de La Moula (Dembo), province du Mandoul.

Le massacre de Sandana (Moyen-Chari), au cours duquel une douzaine de personnes ont été tuées, marque encore les esprits. Dans La Moula, la célébration de la Journée internationale des droits des femmes s’est déroulée timidement. Il n’y a pas eu de défilé comme il est de coutume.

Dans leurs interventions, les femmes de Dembo, chef-lieu de La Moula, demandent au président du Conseil militaires de transition (CMT), Mahamat Idriss Deby Itno, d’encourager la scolarisation des filles et la santé de reproduction.

Mains sur la tête, ces femmes exhortent le gouvernement de prendre au sérieux la tuerie de Sandana, qui est à la frontière de leur département, en rendant justice aux victimes.

Clôturant cette célébration, le préfet de La Moula, Maïmara Abba Adji, a indiqué que cette journée est un cadre de réflexion pour les femmes afin de dénoncer notamment les violences basées sur le genre.

Il invite les femmes à s’impliquer dans la recherche de la paix, la sécurité et la cohabitation pacifique afin d’éviter les conflits dans le département de La Moula.

Laisser un commentaire

économie

La semaine d’excellence sportive débute

Réunissant 12 fédérations, au lieu de 15, pour des raisons techniques, la semaine d’excellence sportive a été lancée ce 5 décembre, à l’Institut national...

2e forum Afrique-Europe : des jeunes Tchadiens présents aux assises

Après la première étape du Forum « Our Future-Dialogues Afrique-Europe », des jeunes leaders parmi lesquels une dizaine de Tchadiens, se sont réunis à Yaoundé au Cameroun...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1036 votes · 1037 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité