samedi 28 janvier 2023

Mandoul : la Journée mondiale de l’enseignant commémorée à Koumra

La place de la nation de Koumra a servi de cadre à la célébration de la journée mondiale de l’enseignant de ce 5 octobre sous le thème ” La transformation de l’éducation commence par les enseignants”. Malgré les découragements faisant suite à l’amputation de leurs salaires, de nombreux encadreurs étaient sortis pour participer à cette célébration.


Prenant la parole, le président du comité d’organisation, Ndokodjimbaye Jannot a souhaité la bienvenue à l’assistance avant d’appeler les enseignants à s’intéresser à cette journée qui est aussi une occasion de détente et de brassage.
Il informe qu’en prélude à cette fête, des exposé-debats et manifestations sportives ont été organisés.


Le secrétaire du Syndicat des Enseignants du Tchad , section du Mandoul a rappelé des soubresauts ayant abouti à la naissance du SET avant de s’ateler sur les coupes abusives sur les salaires des enseignants sans justification.
Selon lui , l’enseignant est toujours déshonoré et dévalorisé au Tchad dans l’exercice de son métier or sous d’autres cieux, les enseignants sont plus considérés et bien traités. Le représentant du SET finit par demander au gouverneur d’être le porte-parole des enseignants du Mandoul auprès de la hiérarchie car pour détruire un pays, “on n’a pas besoin des missiles ni des canons mais seul un enseignement bâclé suffit”.


Cette célébration a été aussi l’occasion pour les enseignants de faire des recommandations suivantes :

  • le traitement à temps des dossiers administratifs des enseignants ;
  • la non ingérence des parents d’élèves dans l’administration scolaire ;
  • la nomination des femmes enseignantes dans des postes de responsabilité ;
  • le paiement rapide des primes d’examens et concours ;
  • le rétablissement avec rappel des indemnités de craies et de documentation amputées depuis novembre 2020;
  • le respect des engagements pris par le gouvernement à travers la signature du pacte social ;
  • l’organisation du concours d’entrée en 6e et du CEPET ;
  • l’abrogation de l’arrêté ministériel autorisant le passage automatique à tous les niveaux 1 en classe supérieure ;
  • l’amélioration des conditions de vie des enseignants retraités et le traitement rapide de leurs dossiers puis le versement intégral de leurs pensions.

  • Présidant officiellement ladite cérémonie, le gouverneur de la province du Mandoul, Hissein Dakou, a affirmé que la journée du 5 octobre offre un cadre de réflexion et de prise de conscience aux enseignants sur leur métier combien noble mais ingrat . Pour lui, nul n’ignore aujourd’hui que les enseignants demeurent de véritables promoteurs de développement dans le monde. En ce qui concerne les doléances émises par le SET provincial, le premier magistrat de la province rassure de les transmettre à qui de droit et promet d’être regardant afin qu’aucun enseignant ne subisse un traitement dégradant dans son service et encourage les parents à inscrire massivement leurs progénitures à l’école sans manquer de souhaiter une bonne fête à tous les enseignants.

  • Alex Loubadjo Djassibaye, correspondant à Koumra

Laisser un commentaire

économie

Energie : la ville de Fianga sera de nouveau éclairée

Après près de deux ans d’arrêt, le projet d'électrification de la ville de Fianga, département de Mont-Ili, va reprendre. La ministre déléguée auprès du...

Enseignement supérieur : l’université Roi Fayçal célèbre ses 30 ans

L'université Roi Fayçal a célébré son 30ème anniversaire ce samedi 28 janvier 2023 au palais des arts et de la culture sous le slogan...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1098 votes · 1099 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité