Ce lundi 05 juin, sur toute l’étendue du territoire national, les élèves candidats au Brevet de l’Enseignement Fondamental Fondamentales sont en pleine composition.

C’est dans ce contexte, que ceux de la ville de Koumra, chef-lieu de la province du Mandoul, sont aussi soumis à ces épreuves.

Le préfet du Mandoul Oriental Longoh Eloi étant empêché, c’est Mme la déléguée à l’Education nationale et à la Promotion civique Betour Sia qui a procédé au lancement officiel de cet examen au centre n°1 à Marie ke Tal.

S’adressant aux candidats, elle invite à ne pas être paniqués car ce sont les leçons déjà apprises en classe qui sont devenues des sujets.
Elle a remercié les enseignants en général et ceux de la classe de troisième en particulier qui ont mené à bon port le bateau conduisant l’année scolaire 2022-2023 afin que cet examen puissent avoir lieu.

Elle a par ailleurs demandé aux candidats d’être sereins, pas de tricherie ni de communication car les examens ont leurs lois avant d’ouvrir la composition de la première épreuve sur la rédaction qui porte sur le conflit éleveurs-agriculteurs.

Sur 4599 candidats, il y a 1672 filles et 2927 garçons repartis dans seize centres de composition.

Alex Loubadjo Djassibaye, correspondanr à Koumra