Publié le 10-10-2021

Dans le cadre de la lutte contre le cancer du sein, la délégation sanitaire du Batha en collaboration avec La ligue tchadienne pour la lutte contre le cancer, a initié, hier, au Centre de lecture et d’animation culturelle (CLAC) d’Ati, une conférence-débat axée sur la prévention de cette maladie.

A l’occasion de la célébration du mois d’octobre rose, une conférence-débat sur la prévention du cancer du sein a été organisée en vue de sensibiliser les femmes à se faire dépister.

Les deux panelistes à savoir le docteur Foksia Élie, délégué sanitaire provincial et le docteur Masngar Kounembaye, gynécologue obstétricien à l’hôpital d’Ati, ont fait savoir aux femmes que le cancer du sein peut conduire le malade à la mort. Seule, recommandent-ils, la prévention basée sur l’autopalpation ou sur la palpation par le médecin permet une prise en charge précoce pour mieux améliorer la survie du malade.

Les panelistes ont aussi demandé aux leaders d’opinion de sensibiliser les femmes à faire le dépistage de ce mal pernicieux.

Djimta Ben Dergon, Gouverneur de la province du Batha, a, pour sa part, exhorté les participants à s’approprier le contenu des débats pour une lutte efficace contre le cancer du sein.

Lire aussi : Tchad : des actions de prévention du cancer du sein annoncées

Mahamat Djibrine Issa, correspondant à Ati