L’Unet appelle le Cnou à prendre ses responsabilités

0
391

Rappelant les étudiants de la reprise des cours fixée au 15 septembre, l’Union nationale des étudiants tchadiens (Unet) demande également au Centre national des œuvres universitaires (Cnou) de prendre ses responsabilités.

Par la voix de son président, Mahamat Salah Ahmat Ali, l’Unet dit ne ‘’pas fermer l’œil’’ sur ce qui ‘’revient de droit’’ à l’étudiant tchadien. Elle interpelle donc le CNOU sur notamment l’augmentation du nombre des bus et l’amélioration de la restauration.

‘’Le Bureau national plaide auprès du gouvernement et du ministère des Finances pour décanter la situation financière pour que les prestataires de nos restaurants universitaires, et ceux qui sont chargés du carburant pour nos moyens de transport entrent dans leurs droits. Parce qu’il y a un retard de deux à quatre ans’’, déclare le président de l’Unet, ajoutant que l’Union ne souhaiterait pas une élasticité de l’année, qui est même déjà élastique. Ce n’est qu’à la reprise le 15 septembre que débutera le second semestre de l’année académique 2021-2022.

En outre, Mahamat Saleh Ahmat appelle les étudiants à faire preuve de ”maturité” étant dans les bus et sur les lieux d’études.

Laisser un commentaire