L’ONG Wildlife Conservation Society WCS a organisé le 17 mai à Sarh, un atelier de formation à l’intention des agents sensibilisateurs des transhumants. Cet atelier s’inscrit dans le cadre du Programme d’Appui à l’Intégration et à l’Investissement en Afrique Centrale (PAIRIAC) et regroupe plus d’une trentaine de participants venus des quatre départements de la province du Moyen-Chari.

C’est un projet qui est mis en œuvre par Wildlife Conservation Society et financé par l’Union Européenne.  Cette formation s‘inscrit dans le volet 2 « Transhumance et mobilité pastorale » du PAIRIAC dont l’action consiste à l’amélioration de l’accès aux services pastoraux et des structures agropastorales de gestion des ressources naturelles  répondant au produit  dudit programme qui recommande la mise en place d’un système ‘’tango’’ de « sensibilisation et engagement avec les transhumants pour assurer le respect des lois et empêcher les pénétrations et conflits avec les aires protégées, zones sensibles de biodiversité et peuples autochtones ».

Le secrétaire Général de la province du Moyen-Chari, Fidèle Kodé Ngolo s’est réjouit de l’organisation d’un tel atelier qui vient renforcer un tant soi peu les capacités des agents sensibilisateurs des transhumants.

Il a exhorté les participants et les intervenants a une forte mobilisation exemplaire pour que cet atelier puisse être un début d’une force efficace qui apporte un changement dans notre vision vis-à-vis de la transhumance pour le bien être de la population.