Ce vendredi 24 mai, l’Office national pour la promotion de l’emploi (ONAPE) a organisé à N’Djamena une cérémonie de lancement de la 6e session de formation de 40 jeunes en Electricité Bâtiment et Industrielle.

Lors de la cérémonie de lancement, des représentants de l’ONAPE, des formateurs et des étudiants potentiels se sont réunis pour célébrer le début de cette nouvelle initiative de formation. Le directeur de l’Onape, Nassouradine Abakar Kessou,  dans son discours, souligne qu’il est utile de rappeler, que cette initiative visant à renforcer les compétences et les connaissances des artisans dans le domaine d’électricité, est le fruit du Programme FARE par lequel 219 jeunes ont été déjà  formés et aujourd’hui 40 autres jeunes seront formés pendant une période de 70 jours, afin de garantir des installations électriques sûres et conformes aux normes en vigueur. Selon lui, cela est rendu possible grâce au partenariat de SCHNEIDER ELECTRIC. « Face à la situation dont nous sommes confrontés, seul le partenariat peut nous propulser aux solutions efficaces. Je fais ici allusion à notre partenariat avec l’Institut Panafricain pour le Développement et la Formation SCHNEIDER-ELECTRIC. Grâce à ce partenariat, plusieurs jeunes formés sont aujourd’hui soit en entrepreneuriat soit en emploi salarié dans les entreprises partenaires. Nos jeunes qui seront formés dans ce métier d’artisan électricien n’auront pas à connaitre l’inactivité car la sollicitation est forte et permanente», confie-t-il.

Pour le Directeur de l’Onape, les différentes actions menées en faveur de la jeunesse par cette institution seront sans nul doute une contribution indispensable dans la lutte contre le chômage et la pauvreté. Pour le directeur, durant les 70 jours, les apprenants  auront devant eux des éminents formateurs pour leur  transmettre cette connaissance. « J’en appelle à votre sens de responsabilité, soyez assidus, ponctuel, afin d’en tirer le meilleur de l’enseignement qui sera dispensé. Je vous souhaite à tous une excellente formation et je suis convaincu que vous en ressortirez enrichis et prêt å relever les défis de demain dans le domaine de l’électricité », souhaite-t-il.

Il poursuit en demandant aux formateurs d’être exigeant et pédagogique pour que demain ils aient  des électriciens bien qualifiés. « Votre expertise et dévouement sont essentiels pour assurer la réussite de cette session. Le laps de temps que vous consacrerez à la formation de cette jeunesse est un apport significatif profond pour la vie de notre nation », rappelle-t-il.