Publié le 28-04-2023

Suite à la nationalisation des actifs et droits de toute nature d’Esso en date du 31 mars 2023, l’Etat a jugé nécessaire de créer une société anonyme dénommée Tchad Petroleum Company  (TPC S.A) pour gérer et poursuivre les opérations pétrolières des champs de Doba et de la partie de l’oléoduc gérée par TOTCO.

Soumis à l’approbation des conseillers nationaux, le projet indique que la Société TPC S.A bénéficie de tous les actifs nationalisés d’Esso et peut dans la mesure du possible prendre des participations dans d’autres sociétés à hauteur de leurs capitaux. Selon l’exposé des motifs, l’Etat peut directement ou indirectement allouer toute ressource par le biais d’une loi de finance ou en vertu d’une subvention dont les conditions sont déterminées par les conventions passées avec elle à cet effet.

Selon le ministre des Hydrocarbures et de l’Energie, Djerassem Le Bémadjiel, avec la nationalisation des actifs d’Esso, un vide juridique est apparu et les sous-traitants d’Esso se retrouvent sans interlocuteurs. “La création de la TPC S.A apparaît comme une solution à ce manquement. L’Etat tchadien est le seul actionnaire de la TPC S.A actuellement. Et deux institutions dont la CEMAC et le ministère du Commerce ont la responsabilité de résolution des conflits” , a répondu Djerassem Le Bémadjiel aux préoccupations des conseillers nationaux.